Ushuaia

Ville considérée comme la plus australe au monde, Ushuaia séduit par son ambiance paisible et pittoresque. Avec ses rivières, ses lacs, sa mer, ses montagnes enneigées et ses glaciers, il est facile de comprendre pour quelle raison cette ville est choisie comme étant la capitale de la Terre de Feu.

Cap sur Ushuaia, une terre du « bout du monde » sise le long des rives du canal de Beagle, où des paysages d’exception attendent d’être explorés. Iniatique, fascinante et insolite, cette destination nature est à ne manquer sous aucun prétexte lors de votre séjour en Patagonie

Plongeon dans l’histoire d’Ushuaia

Les premières populations (des chasseurs et cueilleurs nomades provenant du Nord) arrivèrent à pied, depuis plus de 10 000 ans, sur la l'Isla Grande. Peu de temps après, arrivèrent les Yàmanas, des nomades marins qui naviguaient d'îles en îles dans l'archipel occidental de la Patagonie.

Bien des siècles plus tard, Magellan, via une expédition en 1520, découvrit l’île et son étroit détroit. L’île fut alors appelée l’Isla Grande et le détroit prit le nom de Magellan.

Durant la traversée, les navigateurs espagnols observèrent du feu et de la fumée provenir des côtes septentrionales, d’où l’appellation « l'île Terre des Fumées et Terre des Feux ». Ce dernier nom sera transformé par le roi Charles-Quint en « Tierra del Fuego », signifiant «Terre de Feu ».

Une mission de pasteurs anglicans, avec à sa tête Thomas Bridges, décida de rester dans les environs du canal Beagle en 1869, formant ainsi un premier établissement à proximité de l’emplacement de la future ville. Cependant, le gouvernement argentin décida de récupérer cette partie du territoire pour accueillir de dangereux prisonniers.

Une expédition argentine débarqua sur le territoire en septembre 1884 afin de mettre en place une sous préfecture. C’est seulement le 12 Octobre 1884 que le drapeau argentin est hissé, faisant face à la Baie d’Ushuaïa.

Le nom « Ushuaïa » vient de la langue des indiens Yámanas, qui étaient ses premiers habitants. Il veut dire "baie vers l’Ouest". La ville s'est surtout développée à partir des années 1970 grâce à l’installation d’une zone franche. Les premières habitations ont été construites par la South American Missionary Society, dont la mission consistait à évangéliser les aborigènes.

Ushuaia aujourd’hui

Ushuaïa, malgré sa situation géographique particulière, est quand même habitée par près de 70 000 habitants. La ville, d’une superficie de 9 390 km², se trouve sur l'archipel de la Terre de Feu, à l’extrémité la plus méridionale de l'Amérique du Sud.

La nature à Ushuaïa est restée à la fois sauvage et préservée. Perchée sur une colline escarpée, la ville est entourée par le cerro Martial et le canal Beagle. Elle est la porte d'entrée des croisières en Antarctique, via son pittoresque port, en direction de l'île de Yécapasela, connue sous le nom de "Penguin Island" (île aux pingouins).

Avant l'explosion démographique d’Ushuaïa, Puerto Williams (au Chili) était la ville la plus australe du monde. Aujourd'hui, Ushuaïa est non seulement la plus australe, mais en plus, c’est la capitale de la Terre de Feu et les îles de l’Atlantique Sud.

Son essor économique, la ville le doit au secteur touristique. On y trouve un large panel de choix d’hébergements, allant des palaces 5 étoiles aux auberges de jeunesse, en passant par les « bed and breakfast », les cabanes et les zones de camping.

Au bord du Canal de Beagle, la dynamique ville d’Ushuaia propose une grande sélection d'activités ! Au programme : surf, randonnées, plongée, pêche, équitation, cyclotourisme, ski… Et pour le côté pittoresque de l’escapade, montez à bord du Train du Bout, à destination du Parc National Tierra del Fuego.

Ushuaia en quelques mots

Ushuaïa, située sur la Grande Ile, à la pointe sud du continent américain, est la capitale de la Province de Terre de Feu, de l’Antarctique et des Iles de l'Atlantique Sud. La capitale provinciale, s’étire le long des eaux glaciales du canal Beagle. Elle est ceinturée à l’ouest par le mont Martial et à l’est, par les monts Olivia et Cinco Hermanos. Ushuaia, les canaux et les nombreuses îles environnantes doivent leur formation à une érosion exercée par d'anciens glaciers.

La ville doit sa renommée à une exceptionnelle faune marine (baleines, dauphins, orques, otaries et manchots) et à quelques spécialités gastronomiques typiques à déguster. La centolla, une araignée de mer à la chair savoureuse, les fruits de mer et l’agneau grillé vont apporter du piquant à un circuit accompagné en Patagonie.   

Ushuaia, une belle escale au bout du monde

Par sa localisation géographique extrême, aux portes de l’Antarctique, Ushuaia prône fièrement son statut de « ville du bout du monde ». Lors d’une escale d’un voyage sur mesure en Patagonie, il émane de la ville un charme étrange happant instantanément le voyageur.

Peut-être est-ce dû à son climat virevoltant ou aux somptueux paysages andins venant se refléter sur le canal de Beagle ? Quoi qu’il en soit, c’est une destination qui continue de fasciner !

On débute la visite de la ville depuis la Costanera Avenida Maipú, ceinturant le Canal de Beagle. Depuis cette avenue, rejoignez le Port de Ushuaïa et le club Nautique. Empruntez ensuite une passerelle, qui vous conduit jusqu'à la péninsule, où la vue sur la ville est réellement imprenable ! Dans cette zone également s’étire la Baie Encerrada. En hiver, lorsque la baie est gelée, c’est le meilleur endroit pour faire du patinage.

Retour vers le centre, puis direction la rue Malvinas Argentinas, où se dressent la Casa de Beban et une réplique de l’ancien village d’Ushuaia au temps des pionniers. De là, allez jusqu’ à la rue commerciale San Martín, abritant le Presidio et sa prison (devenue aujourd'hui un musée maritime). Cette prison (construite entre 1902 et 1920, puis fermée en 1947) symbolise la période de colonisation d’Ushuaïa. La prison était constituée de 380 cellules réparties sur 5 pavillons.

On visitera également le musée du Bout du Monde. On en saura davantage, via des expositions, sur l'histoire de la région et des peuples indigènes vivant sur la Terre de Feu avant la colonisation. On y trouve aussi des objets archéologiques, une collection ornithologique et des objets provenant du bagne.

Une autre grande attraction d’Ushuaïa est le « Tren del Fin del Mundo ». Son histoire est étroitement liée avec celle du Presidio. Le trajet de 8 kilomètres débute depuis la "Estación del Fin del Mundo" jusqu'à la "Estación Parque Nacional Tierra del Fuego". Le trajet à bord de ce train à vapeur est émaillé d’un arrêt devant la reconstitution d'un campement Yámana (les aborigènes de la région).

Lors d’un séjour d'hiver à Ushuaia, de juin à septembre, la ville se transforme en une station de ski réputée. On profite d’un enneigement exceptionnel, de 17 km de pistes skiables de qualité, de remontées mécaniques performantes et de nombreuses activités hors pistes (raquettes, chiens de traîneau…). Les férus de ski alpin seront ravis de slalomer à travers les pistes du domaine skiable de Cerro Castor.

De belles randonnées en perspective à Ushuaia

A Ushuaia, les montagnes se perdent dans l’Océan en un magnifique chapelet d’îlots, le tout à travers un dédale de canaux et de fjords. La route pour accéder à Ushuaïa est tout à fait surprenante. A la sortie de Rio Grande, on tombe subitement sur des routes de montagnes. On monte progressivement, puis le lac Fagnano se dessine, avec les forêts de steppes, la végétation typique de la Patagonie, tout autour.

Le Parc National de Terre de Feu, situé à l'extrême sud de la cordillère des Andes, à 12km à l'ouest d'Ushuaia, est la principale attraction de l'île de Terre de Feu. Entrecoupé de rivières et tourbières, ainsi que d’une forêt subantarctique, ce parc déploie, sur une superficie de 63 000 hectares, quelques pics enneigés, des lacs sillonnant des montagnes et une magnifique zone côtière.

On y découvre ainsi les lacs Escondido et Fagnano, la magnifique Baie Lapataia ou le glacier Martial. On profite également de ce passage par ce parc national pour visiter les ranchs typiques de Patagonie comme celui de Harberton (20 000 hectares).

Le parc est également doté de 4 sentiers balisés d’au moins 10km pour les férus de treks et de randonnées. La Senda Costera, allant de la Bahía Ensenada jusqu’à la Bahía Lapataia, est assurément l’un des plus beaux sentiers du parc. Pendant 8 km se découvrent les côtes déchirées du canal Beagle et une forêt verdoyante.

Le séjour n’est pas complet sans la traversée du canal Beagle. Cette excursion est l’occasion de découvrir l’île de los Lobos, peuplée de lions de mer, l’île de los Pájaros, occupée par les oiseaux marins, et le phare Les Éclaireurs. Cette tour de 11 mètres de hauteur est l’emblème du canal Beagle.

Au fur et à mesure de la progression du circuit, on met  le cap sur Cerro del Medio. Cette excursion, pouvant être réalisée en une demi-journée, débute depuis la rue Emeterio Julio Rodríguez (centre-ville). Après une heure et demie de marche à travers une forêt tapissée de Cyttarias, on arrive sur un chemin caillouteux menant vers une magnifique lagune.

La Laguna Esmeralda est l’un des classiques d’un circuit à Ushuaia. Après avoir traversé quelques zones marécageuses, vallées, cours d’eau et forêts, on arrive devant cette magnifique lagune. L’instant est magique, car on contemple les pics enneigés environnants se refléter à travers l’eau de couleur émeraude.

Climat

Ushuaïa bénéficie d'un climat subpolaire océanique. Les saisons sont peu marquées avec une température avoisinant  0 °C quelle que soit la période de l'année. En hiver, la température moyenne atteint -2°C, et peut afficher 30°C en été.

En hiver les journées sont courtes à Ushuaia. Le soleil se lève vers 10h pour se coucher à 17h00. En été, les journées sont plus longues. L’aube apparaît vers 4h du matin et le crépuscule à 23h.

Bien que le cumul des précipitations, chaque année, soit égal à 529 mm, le climat est extrêmement humide, nuageux et brumeux. Les chutes de neige peuvent se produire à n'importe quel moment de l’année et de façon régulière.

La ville est aussi exposée aux vents dominants d'ouest, appelés les westerlies, apportant douceur et humidité toute l'année. Cependant, d’août à janvier, Ushuaïa est en proie à de vents soudains et violents, qui peuvent être un danger pour la navigation.

Comment y arriver ?

Ushuaïa, située à plus de 3 000km au sud de Buenos Aires, est la porte d'accès vers les régions les plus australes du globe.

En avion

L'avion est de loin le meilleur moyen de transport pour se rendre à Ushuaïa, au départ de Buenos Aires. L'aéroport international d'Ushuaïa est desservi par des vols réguliers depuis Buenos Aires. Arrivée dans la capitale argentine, empruntez une liaison aérienne pour la Patagonie australe.

Un vol direct entre Buenos Aires et Ushuaïa dure 3h40 environ pour 240 € minimum le trajet. Des compagnies proposent également des vols directs quotidiens entre El Calafate et Ushuaïa, à partir de 140 € (pour un aller simple).

En bus

Pour ceux qui souhaitent arriver en bus à Ushuaïa, aucune liaison terrestre directe entre Buenos Aires et la Terre de Feu n’existe. Pour se rendre à Río Grande et Ushuaïa, passez par Río Gallegos.

Deux compagnies de bus proposent ce trajet, Andesmar et El Pinguino, le voyage durant près de 40 heures. Arrivée à Rio Gallegos, prenez un autre bus des compagnies Marga ou Tecni Austral. Elles réalisent le trajet jusqu'à Ushuaïa en 12 heures environ, pour un coût d’environ 70 €.

En bateau

De Punta Arenas, vous avez deux options. Soit vous passez par la Primera Angostura (faisant au total plus de 1 000km), soit vous prenez la barge rejoignant Porvenir, située à l'ouest de la Terre de Feu (faisant 800km au total).

3 photos

Bonjour

Je suis Sophie de "Nunatak". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+56 9 3377 9169