Monument naturel Cueva del Milodón

La Cueva del Milodón (Grotte du Mylodon) à 24 km, au nord-ouest de Puerto Natales, est un sublime exemple de l’incroyable histoire de la Patagonie. En plus de son importance d’un point de vue historico-scientifique, ce monument naturel constitue l’une des plus belles attractions touristiques de la Patagonie chilienne. Cap sur cet incontournable d’un voyage en Patagonie.

Un peu d’histoire

La principale grotte de ce site touristique, surnommée la « grotte du Mylodon », fait 200 m de long.  Elle fut découverte en 1895 par le marin et marchand allemand Hermann Eberhard, qui effectuait alors une reconnaissance des terres dans la province du Last Hope.

À l'intérieur de la « grotte Eberhard », de son premier nom, Hermann Eberhard trouva la peau et le squelette d'un animal éteint : le Mylodon (ou Mylodon darwini). Ce grand herbivore a probablement disparu à la fin de l’ère Pléistocène (soit entre -10 200 et - 13 560). C’est cette importante découverte, en plus de la beauté même du site, qui a rendu la grotte si populaire.

La découverte a attiré l'attention de nombreux scientifiques venus sur le site pour étudier l’animal et réaliser des études paléontologiques, archéologiques et morphologiques. Parmi les traces trouvées, il y avait une griffe, d'autres morceaux de peau et des excréments.Les caractéristiques environnementales de la grotte ont permis de bien conserver les restes de l'animal.

Le monument connu aujourd’hui sous le nom de Cueva del Milodón abrite aussi d'autres grottes, où ont été découverts d’autres restes d'espèces éteintes ainsi que des squelettes humains. Ces derniers auraient appartenu à la civilisation paléoindienne, marquant la présence d’humains dans cette grotte il y a 8000 ans environ. À l'entrée du monument, on retrouve une réplique grandeur nature du mystérieux Mylodon préhistorique.

Le site a été déclaré Monument Historique en 1948, puis Monument National en 1993. Il fait aussi parti des zones sauvages protégées au Chili.

La grotte aujourd’hui

La grotte Mylodon mesure 30 m de haut sur 270 m de long, pour 200 m de profondeur. Elle fait partie d’un conglomérat de roches appelé Silla del Diablo (signifiant littéralement la « chaise du Diable »). Ce monument, situé dans les régions de Magallanes et de l'Antarctique chilien, se trouve sur l'itinéraire de la Route de la Fin du Monde.

À l'entrée, une réplique du Mylodon nous plonge dans les temps préhistoriques. Un musée à proximité permet de découvrir l'histoire de cette grotte, ainsi que l’histoire paléontologique, archéologique et morphologique de la région.

C’est devenu l’un des sites touristiques les plus connus de la région. On le retrouve d’ailleurs dépeint dans de nombreux romans, livres de voyage et films d’aventure.

Les  restes du Mylodon se trouvent actuellement dans un musée en Angleterre. D’autres vestiges sont pourtant exposés dans la grotte.

Un incroyable monument naturel à découvrir en Patagonie chilienne

Dans la grotte principale, aussi appelée « la Cueva del Milodón », les archéologues ont découvert les ossements du Mylodon, un mammifère appartenant à la famille des paresseux terrestres. Hormis les fossiles du Mylodon, la grotte abrite également divers éléments témoignant de l’occupation humaine dans la région, comme des roches fracturées par le feu et des silex servant à allumer le feu. Des restes d'autres espèces éteintes, comme un chat à dents de sabre, un cheval nain (hippidion), et un liptoterne y ont  aussi été trouvés. Une réplique grandeur nature du Mylodon paresseux, mesurant près de 4 mètres de haut, prend la pose et vous accueille à l’entrée de la grotte. Deux autres grottes peuvent aussi être visitées dans cet impressionnant complexe naturel.

La grotte se trouve à seulement 24 km de Puerto Natales, ce qui en fait un incontournable après une visite du parc Torres del Paine. Le site est entouré d’un magnifiques paysages typique de la Patagonie, qui abritent, entre autres, le renard culpeo, le chat sauvage, le puma et le chingue. En levant les yeux, on peut voir voler le carancho, l'aigle ou encore le fameux condor.

Une manière originale de s’y rendre est de faire une randonnée à cheval vers la grotte du Milodon depuis l’estancia Puerto Consuelo.

L’étrange formation de la « chaise du diable », que certains disent être le trône du Milodon, marque le départ de sentiers conduisant aux grottes et au belvédère. Le sentier du belvédère mène à une caverne située au sommet de la colline, d'où l’on profite d'un magnifique panorama sur les canaux du fjord Eberhard. Le sublime panorama donne aussi sur les traces des anciens lacs glaciaires, avec en fond de toile les sommets enneigés des montagnes.  Depuis le point de vue le plus élevé de la colline Benítez, on peut même voir le fjord Last Hope.

En chemin, on découvre une exposition d’animaux ayant probablement vécu avec les Milodons il y a environ 14 500 ans. Parmi eux, on trouve le tigre à dents de sabre, le géant Perozoso, le cheval nain, le Macrauchenia, la panthère de Patagonie et l'ours. Des panneaux d'information expliquent leur disparition – à cause du changement climatique, des éruptions volcaniques et de l'arrivée des premiers chasseurs.

Comment s’y rendre ?

De Puerto Natales, la grotte du Milodon se trouve à 17 km au nord, le long de la route 9. A l'embranchement Milodón-Cerro Castillo, tournez à gauche sur Y-290. Le parking du monument naturel de la Cueva del Milodón est situé à 8 km de là.

Les taxis ont des tarifs fixes pour cet itinéraire, pouvant s’élever à environ 15 000 CLP (aller-retour). Pour les plus téméraires, ce voyage peut s’effectuer à vélo, auquel cas il faut compter 2 heures de trajet environ.

3 photos

Bonjour

Je suis Sophie de "Nunatak". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+56 9 3377 9169