Buenos Aires

Buenos Aires, la capitale et la plus grande ville d'Argentine , se développe aujourd'hui à grande vitesse. Ce qui frappe en premier en arrivant dans cette ville sont les ambiances spécifiques à chaque quartier.

Buenos Aires est le centre de l'Argentine, mais aussi la terre du tango, du football argentin et de l'asado. C'est une destination captivante, pleine de contrastes, dynamique et cosmopolite.

L'histoire de Buenos Aires

Buenos Aires a été découverte par le navigateur Juan Dias de Sois. Son expédition sur le Rio de la Plata a cependant été écourtée par une attaque d'Amérindiens (une tribu native Charrua), qui lui a coûté la vie.

Le 2 février 1536, Pedro de Mendoza, qui était alors à la recherche d'or, créa à l'embouchure du Rio de la Plata une petite colonie baptisée « Nuestra Señora Santa Maria del Buen Ayre ». Mais les pionniers ont fui la ville en 1541 suite aux attaques des indigènes.

En 1806 et en 1807, le Rio de la Plata fut l'objet de deux invasions britanniques, mais celles-ci ont échoué. Le 25 mai 1810 , Buenos Aires mit fin à la Vice-royauté espagnole et instaura un gouvernement local. L'Argentine obtint son indépendance en 1816.

Au cours du XIXe la vie de Buenos Aires a été bousculée à plusieurs reprises. Elle connut deux tentatives d'occupation par les français en 1830 et 1840 puis par une alliance franco-britannique en 1845. La ville a cependant su résister.

En 1880 Buenos Aires est devenue le siège du gouvernement argentin. Son maire devint alors Président. C'est aussi à ce moment que fut construit le premier réseau de trains souterrains (métro) d'Argentine.

Les usines de la ville ont contribué à son essor économique. Le commerce de matières premières fit de la ville un important pôle multiculturel, comme en témoigne le Teatro Colon.

Au cours de la Première Guerre mondiale, Buenos Aires a connu une période faste d'un point de vue économique. Des tonnes de viande été expédiées vers l'Europe en guerre chaque semaine, depuis le port de la ville.

Dans les années 1920, la ville devint la destination préférée des migrants européens. C'est aussi à ce moment que des bidonvilles ont commencé à apparaître autour des zones industrielles.

Le XXe siècle a été marqué par d'importants affrontements, notamment entre les mouvements révolutionnaires de gauche et le groupe paramilitaire de droite appelé Tiple A. Ce groupe bénéficiait de l'appui d'Isabel Peron (la femme du Président Juan Peron), qui fut élue Présidente de l'Argentine à la mort de son mari.

Buenos Aires aujourd'hui

Au vu de sa cuisine, ses hauts édifices modernes et ses habitants, Buenos Aires est une métropole presque européenne. C'est un passage preque obligé lors d'un voyage en Patagonie.

Située à l'embouchure avec l'océan Atlantique, sur la rive Ouest du fleuve Río de la Plata, Buenos Aires est devenue la ville la plus animée de l'Amérique latine. Pour les Porteños (ce qui se traduit comme les «habitants du port»), Buenos Aires est une ville unique en Argentine.

Cette métropole est le centre économique et politique d'Argentine, mais elle accueille aussi le principal port du pays. Egalement riche en musées, bibliothèques, galeries d'art et théâtres, elle occupe la première place culturelle dans le pays.

Buenos Aires est l'une des plus grandes agglomérations urbaines du monde. Un tiers des argentins y habitent. On retrouve encore l'influence du Vieux Continent sur le tracé en damier des vastes avenues ou dans les résidences françaises, ainsi que dans les immeubles madrilains del Centro…Quant au Teatro Colón (d'une capacité de 3000 spectateurs), il est toujours aussi impressionnant qu'à ses débuts.

Les férus de shopping trouvent leur compte à Buenos Aires. D'ailleurs, on la surnomme la capitale du shopping d'Amérique latine. Le long de la Calle Florida se déploie un vaste choix de boutiques de luxe. Dans la rue, des groupes de musique folklorique y proposent diverses animations. A la nuit tombée, rendez-vous sur l'avenue Corrientes, où théâtres, restaurants, cafés historiques et salles de cinéma animent la vie nocturne.

Découvrir Buenos Aires et ses quartiers

Buenos Aires est une ville cosmopolite , blottie entre les terres australes et l'océan. Elle a vu se succéder des générations d'immigrants d'outre-mer.

Considérée comme le berceau du tango, elle incarne au mieux l'aspect multiculturel argentin. Elle fascine par ses quartiers contrastés, à l'architecture tantôt contemporaine tantôt d'époque coloniale, son ambiance chaleureuse et sa culture porteña vivante.

LE CENTRO

La Plaza de Mayo , entourée de palmiers et par la Casa Rosada, est un lieu incontournable de Buenos Aires. C'est ici que les premières fondations de la ville furent posées.

En poursuivant la route jusqu'au bout de l'Avenida de Mayo, vous atteindrez le Congreso, le lieu où siègent les sénateurs et les députés.

Une première halte à la Casa de la Cultura, située au numéro 575, s'impose. C'était l'ancien siège du journal La Prensa.

Vous pourrez ensuite faire une pause gourmande au café Tortoni, le plus ancien de la ville. Fondé en 1858, il comptait comme habitués des célébrités comme le chanteur-compositeur et acteur français Carlos Gardel ou l'écrivain argentin Jorge Luis Borges.

A quelques cuadras de cette avenue se dresse le Palacio Barolo, un monument, dont le style architectural se situe entre Art nouveau et éclectisme.

C'est sur l'avenue Julio, l'avenue la plus large du monde, que se découvre l'atmosphère tumultueuse régnant dans la métropole. Avec ses 16 voies étalées sur 140 m, cette avenue ne peut pas être traversée en une seule fois.

Après avoir contemplé l'obélisque et le portrait d'Evita, deux symboles majeurs de la ville, vous arriverez sur l' avenue Corrientes, lieu de spectacles. Non loin de là, le théâtre Colón témoigne de l'importance que Buenos Aires accordait au lyrisme au cours du XXe siècle.

Après avoir exploré le Microcentro, le quartier des affaires de Buenos Aires, vous pourrez vous accorder une pause sucrée en dégustant un submarino dans l'un des cafés del Centro. C'est un grand verre de lait chaud accompagné d'une barre de chocolat.

MATADEROS

Le quartier populaire de Mataderos est connu pour sa Feria artisanale. Les marchands viennent pour y vendre des objets artisanaux et proposer quelques spécialités régionales, comme le Choripan (un petit sandwich à base de saucisse et salsa criolla). Ce marché a un côté folklorique séduisant , avec les locaux vêtus de manière traditionnelle et les spectacles de danse et de musique.

BELGRANO

Belgrano est un agréable quartier jalonné de zones résidentielles et commerciales. Entre les boutiques longeant l'avenue Cabildo, le grand parc public de Barrancas de Belgrano et le quartier Chinois, il y a de quoi faire. Belgrano est surtout connu pour le "Monumental", le plus grand stade de football de la ville.

LA BOCA

La Boca est un quartier vivant, agréable et populaire, situé près du vieux port de la ville. Ce quartier est surtout célèbre pour ses façades colorées. Dans les années 1950, l'artiste Quinquela Martín avait encouragé les résidents à peindre leurs maisons.

El Caminito, signifiant « le petit chemin », est la rue la plus reconnaissable de La Boca.

De nos jours La Boca est un quartier animé et habité par des artistes bohèmes, où le théâtre en plein air et les danseurs de tango font partie des curiosités.

C'est aussi la terre de prédilection des férus de football. Ce quartier abrite le célèbre stade « la Bombonera », où le légendaire Maradona fit ses débuts.

PALERMO

Le « poumon vert » de la ville se trouve dans le quartier de Palermo. On y trouve l'immense Bosques de Palermo, un Jardin Japonais, un parcours de golf, un terrain de polo, des allées de promenade et un planétarium. Près de la forêt se trouve le Rio de la Plata et sa magnifique rive.

C'est un quartier résidentiel typique de l'Argentine. Murs en briques, pièces articulées autour d'un patio…, ces habitations sont appelées « les Casas Chorizo ».

PUERTO MADERO

Puerto Madero est un quartier chic et récent de Buenos Aires. On y trouve de hauts gratte-ciel, des hôtels 5 étoiles, des restaurants, des discothèques, des bureaux et la Reserva Ecológica Costanera Sur. C'est ici que l'on peut admirer le fameux « Pont de la Femme ».

RECOLETA

Avec ses espaces verdoyants, ses immeubles de style haussmannien et ses boutiques de luxe, la Recoleta se donne des allures parisiennes. D'ailleurs, ce quartier est surnommé « le petit Paris de Buenos Aires ». C'est ici que se trouve une grande partie de la vie culturelle de Buenos Aires. On y trouve notamment la Bibliothèque nationale, le Musée national des Beaux-arts, le Centre culturel Recoleta et le célèbre Cimetière de la Recoleta.

SAN TELMO

San Telmo, le berceau du tango à Buenos Aires, est l'un des quartiers les plus anciens de la ville. Son côté authentique et bohème séduit indéniablement, à l'instar de ses boutiques d'antiquités, ses cafés mythiques et la Foire de la Plaza Dorrego qui se déroule chaque dimanche.

San Telmo est aujourd'hui un lieu particulièrement prisé par les intellectuels et les artistes, qui y ont installé leurs ateliers. N'oubliez pas de faire un tour au Zanjon de Granados, un labyrinthe de tunnels construits en-dessous du quartier.

Le climat à Buenos Aires

Le climat à Buenos Aires est de type subtropical humide. Les hivers y sont généralement doux. Cependant, on enregistre parfois des températures négatives durant la saison hivernale, notamment en juillet. Les étés y sont chauds et humides. La ville est aussi fréquemment balayée par des vents froids et secs, appelés le « Sudestada » et le « Pampero ».

Comment s'y rendre ?

Avion

Buenos Aires est la porte d'entrée de l'Amérique du Sud grâce à ses deux aéroports. Le principal aéroport de la ville est l'Aeropuerto d'Ezeiza. Situé à 22 km du centre de Buenos Aires, cet aéroport international est l'un des plus grands d'Amérique Latine. Depuis l'aéroport, vous pourrez rejoindre le centre ville en bus ou en taxi.

Le deuxième aéroport de la ville est l'Aéroport de Metropolitano Jorge Newbery. Situé à 4 km du centre de Buenos Aires, sur les rives du Río de la Plata, il est surtout utilisé pour les vols nationaux.

Il faut compter environ 14 heures pour un vol Paris – Buenos Aires.

Train

Le service ferroviaire de la ville est efficace et bon marché. La principale gare ferroviaire de Buenos Aires est la « Estación de la Constitución ».

Bus

Voyager en Argentine en bus est assez facile grâce aux deux autoroutes principales sillonnant la Patagonie argentine (Route Nationale 3 et Route Nationale 40).

Bateau

Un service de ferry relie Colonia et Montevideo, en Uruguay, à Buenos Aires, en Argentine (et vive-versa).

Ville
5 photos

Bonjour

Je suis Sophie de "Nunatak". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+56 9 3377 9169