Punta Arenas

Située à l'extrême sud du Chili , au cœur du légendaire détroit de Magellan, Punta Arenas est un symbole de la Patagonie chilienne. Le contraste est saisissant entre son riche passé historique et son architecture moderne.

Ceinturée par des forêts de lenga, coigue et steppe de Patagonie, cette ville portuaire constitue un point de cheminement incontournable pour percer les mystères de la Patagonie. Cap sur l'une des villes-étapes les plus australes au monde.

L'histoire de Punta Arenas

4 tribus amérindiennes (les Selk'nam (ou les Ona), les Tehuelches, les Alacalufes et les Yaganes) habitaient Puntas Arenas. Les Selk'nam et les Tehuelches étaient d'excellents marcheurs. Ils vivaient principalement de la cueillette et de la chasse. Les Alacalufes et les Yaganes, des nomades, vivaient de la pêche et de la chasse.

La découverte du détroit de Magellan en 1520 , par Hernando de Magallanes, changea le cours de l'histoire. C'était la première et l'unique route commerciale entre l'océan Pacifique et l'Atlantique , à cette époque, qui pouvait être traversée par bateau.

En 1843, le gouvernement chilien décida d'envoyer une expédition pour coloniser le détroit de Magellan. Après avoir délimité l'ensemble du site, en 1848, le gouverneur José de los Santos Mardones donna au lieu le nom de Punta Arenas (signifiant « Pointe des sables » ).

Devenue d'abord une colonie pénitentiaire, Punta Arens a pu se développer grâce à la Ruée vers l'or et l'élevage ovin. Quant au port de la ville, il fut l'un des plus importants du Chili, avant l'édification du Canal de Panama en 1914.

Punta Arenas aujourd'hui

Punta Arenas se trouve sur la rive du Détroit de Magellan, dans la péninsule Brunswick. Située sur le 52º parallèle sud, la capitale de la région de Magallanes et de l' Antarctique chilien séduit tous ceux souhaitant naviguer sur les routes maritimes à destination de l'Antarctique. La ville dispose aussi d'une jolie allée de promenade (pour piétons), doublée d'une piste cyclable, qui borde les rives du détroit de Magellan.

Aujourd'hui, Punta Arenas est la ville la plus peuplée de la Patagonie Australe avec ses 130 000 habitants. Une grande partie de son économie dépend de ses activités portuaires (industrie minière et extraction de charbon), mais aussi de la pêche, de l'élevage des moutons et du tourisme.

L'incroyable patrimoine historique de Punta Arenas

Punta Arenas est une ville relativement jeune. La Plaza de Armas ou plaza Munoz Gamero, située au nord du port, constitue son cœur historique. On y trouve quelques édifices emblématiquesdatant de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

Au milieu de la Plaza de Armas , ombragée par des cyprès et des bouleaux, se trouve la statue en bronze de Fernand de Magellan. A l'ouest de cette place se dresse la Cathédrale du Sacré Cœur. Elle fut construite en 1901 sur l'emplacement de la première église en bois, qui elle avait été bâtie par les Salésiens en février 1892.

Au nord de la Plaza de Armas se trouve le Palacio Sara Braun , construit en 1895 sur deux étages. De style architectural néoclassique français, c'est l'un des édifices les plus emblématiques de Punta Arenas. Il symbolise l'opulence d'une famille qui s'est enrichie à la fin du XIXème siècle grâce à l'élevage de moutons. Sur le côté ouest du palais est aménagé un jardin d'hiver.

Le Palacio Braun Menéndez est un autre témoin de l'enrichissement de quelques hommes d'affaires de Punta Arenas à la fin du XIXème siècle. Construit également dans un style architectural néoclassique français, ce palais séduit par sa structure faite entièrement en briques. En 1983, il a été transformé en Musée régional de Magellan.

On trouve aussi le Théâtre Municipal José Bohr, l'une des plus importantes entités culturelles de la ville. Construit en 1899, à la demande de José Menéndez, il fut entièrement restauré en 2012.

En remontant la Calle Carlos Bories en direction du nord de la Plaza de Armas, découvrez le Musée Salesien Mayorino Borgatello. Fondé par les missionnaires salésiens en 1893, ce musée s'étend sur une superficie de 1700 m². Il présente de belles collections sur l'ethnographie et l'histoire, mais aussi sur la faune et la flore endémique de la Patagonie Australe.

Au centre-ville, à un kilomètre au nord-est de la Plaza de Armas, vous arrivez au Cimetière de Punta Arenas , créé en 1894. Ce cimetière est unique de par ses grandes allées bordées de cyprès. C'est dans ce cimetière que reposent certains personnages illustres de la ville, comme les membres des familles Menéndez et Blanchard.

En poursuivant votre chemin le long de l'Avenida Bulnes, vous arrivez devant le Monument au Pasteur (Monumento al Ovejero). Cette sculpture représente un pasteur, en compagnie d'un cheval, d'un chien et de 9 moutons.

Les alentours de Punta Arenas

En vous baladant le long de l'Avenida Bulnes, à 4 kilomètres de la Plaza de Armas, vous arrivez à la Zone Franche de Punta Arenas, appelée « Mall ZonAustral ». Il s'agit d'un grand centre commercial accueillant plus de 100 boutiques.

Le prochain arrêt est la Calle Presidente Roca , l'une des plus belles rues de Punta Arenas. Venez flâner le long de cette rue bordée d'élégants édifices. Elle vous mènera au port de Punta Arenas. Depuis la Costanera (la grande jetée), contemplez les bateaux de croisière venus faire escale à Punta Arenas avant leur traversée du mythique Détroit de Magellan.

Vous pourrez aussi vous rendre au mirador du Cerro de la Cruz. Il permet de profiter d'un superbe panorama sur les maisons colorées du port et sur le Détroit de Magellan.

Par temps clair, vous apercevrez au loin l'archipel de la Terre de Feu , le Mont Sarmiento (culminant à 2246 mètres) et une partie de la Péninsule de Brunswick. Depuis ce belvédère, vous pourrez également voir la plage de Punta Arenas, où sont amarrés de vieux bateaux à voiles. Profitez de cette vue d'ensemble sur Punta Arenas pour prendre de belles photos.

Les excursions aux alentours de Punta Arenas

Puntas Arenas constitue un excellent point de départ pour de nombreuses excursions. C'est l'endroit idéal pour s'adonner à l'observation de baleines à bosses. L'excursion dure généralement une journée, depuis le port de la ville en direction de la Terre de Feu.

Allez voir les pingouins sur l'Isla Magdalena. Vous y découvrirez l'une des plus grandes colonies de manchots de Magellan au monde (près de 150 000).

Partez ensuite en direction de l'île Marta, qui abrite également une exceptionnelle faune marine. On y trouve ainsi plus de 1700 loups de mer, mais aussi des dauphins australs, des cormorans, des éléphants de mer et des mouettes australes.

Depuis Punta Arenas, rejoignez le Parc National Alberto de Agostini et ses fjords, le Parc de Karukinka et ses superbes forêts ou le Parc National Cabo de Hornos et ses glaciers (le Balmaceda et le Grey). Les férus de trek y trouveront leur compte. Pour se détendre, au calme, passez une nuit dans les villages isolés de Puerto Williams ou de Porvenir.

Le climat

Les habitants de Punta Arenas sont habitués aux conditions climatiques difficiles. Le climat est de type subpolaire océanique, à l'instar de toute l'extrémité méridionale du continent sud-américain.

L'amplitude thermique est assez faible, en raison de la proximité avec l'océan. Les températures oscillent entre 14° et 20°C en été et peuvent descendre vite en hiver (-18°C).

Les précipitations sont relativement faibles, avec 376 millimètres par an en moyenne. De juillet à août, pendant la saison hivernale, un vent gelé rend l'atmosphère glaciale, sans compter la neige et la grêle. D'ailleurs, la puissance du vent peut atteindre 130 km/h.

Comment s'y rendre ?

Voie aérienne

Malgré une situation géographique à l'extrême sud du Chili, Punta Arenas est une ville assez facile d'accès. L'avion est souvent le moyen de transport privilégié pour ceux désirant rejoindre Punta Arenas le plus rapidement possible.

Les vols atterrissent à l'aéroport international Carlos Ibáñez del Campo, situé à 20 kilomètres au nord du centre-ville. Doté de trois pistes d'atterrissage, cet aéroport est desservi principalement par trois compagnies aériennes : Aerovías DAP, Sky Airlines et LAN Airlines.

LAN Airlines propose des vols depuis Puerto Montt et Santiago, mais aussi depuis Río Gallegos et Ushuaia en Argentine, ainsi que depuis les îles Malouines. Sky Airlines dessert Punta Arenas depuis Balmaceda, Puerto Montt et Santiago.

Aerovías DAP propose des vols régionaux au départ de Porvenir, Puerto Natales (charter) et Puerto Williams. Cette compagnie propose également des vols internationaux depuis Ushuaia, Río Gallegos (charter) et Río Grande (charter).

Il faut compter plus de 24 heures de voyage pour se rendre à Punta Arenas depuis la France. Les vols doivent obligatoirement faire deux ou trois escales, dont Santiago du Chili, avant d'arriver à destination.

Pour vous rendre dans le centre-ville, depuis l'aéroport Carlos Ibañez del camp, deux options s'offrent à vous :

En taxi

Les taxis vous conduiront jusqu'en centre-ville pour environ 9 000 pesos (soit environ 11€).

En bus

Plusieurs compagnies de bus assurent la liaison entre l'aéroport et le centre-ville. Le billet coûte entre 3 000 et 4 000 pesos (soit environ 6€).

Il n'y a pas de gare routière à Punta Arenas. Les compagnies Bus Sur et Buses Pacheco proposent de rejoindre à Punta Arenas au départ de Puerto Natales ou de Río Gallegos, Río Grande et Ushuaia (en Argentine).

Vous trouverez aussi des compagnies, comme Cruz del Sur et ses filiales, pour aller d'Osorno ou de Puerto Varas à Punta Arenas.

Voie maritime

Puerto Natales est également accessible par bateau. Les voitures, provenant d'Argentine, doivent emprunter le ferry pour traverser le Détroit de Magellan. Le départ s'effectue au village de Porvenir.

Vous pouvez aussi prendre un ferry depuis Puerto Montt ou Quellón jusqu'à Puerto Natales. Le temps de trajet est de 24 heures. Au cours de la traversée, vous longerez des fjords et des canaux patagoniens. Depuis Puerto Natales, prenez un bus, qui vous conduira jusqu'à Punta Arenas.

Bonjour

Je suis Sophie de "Nunatak". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+56 9 3377 9169