Terre de Feu

Situé à l'extrémité du continent sud-américain, l'archipel de la Terre de Feu est généralement surnommé « le bout de la terre ». En plus d'héberger Ushuaia , la ville la plus méridionale du monde, cette incroyable terre présente des paysages de steppes balayées par les vents, des lacs glaciaires étincelants et des sommets escarpés. Focus sur cette Terre du bout du monde.

L'histoire de la Terre de Feu

A l'origine appelée " Terra Australis Incognita", l'archipel prit ensuite le nom de "Terra del Fuego", signifiant « Terre de Feu ». Ce nom fut donné par les premiers explorateurs européens s'aventurant sur ces terres, dont Fernand de Magellan (1520).

D'ailleurs, ce dernier fut à l'origine de la découverte du Détroit de Magellan. Ce passage s'est formé via les énormes glaciers qui recouvraient la partie sud de l'Amérique Latine.

Depuis leurs bateaux, les explorateurs européens virent des feux en mouvement dans l'obscurité. En fait, il s'agissait de feux de camp allumés par les Amérindiens, qui vivaient sur ces terres depuis près de 8 000 ans. Les peuples indigènes (les Selk'nam et les Yahgan) étant peu vêtus, ils utilisaient les brasiers pour se réchauffer.

Ces deux peuples étaient les descendants des Tehuelches, les premiers habitants de la Terre de Feu. Les Yahgan étaient essentiellement des chasseurs-cueilleurs nomades, traversant la région à bord de canoës. Les Selk'nam, groupe indigène aujourd'hui disparu, étaient des chasseurs, préférant chasser le gibier sur la terre ferme.

Les navigateurs supposèrent que la Terre de Feu était un continent jusqu'en 1578. Sir Francis Drake fût alors convaincu qu'elle était entourée d'eau. Pour cela, il remonta jusqu'à l'extrémité sud de la Terre de Feu.

Lors du premier voyage du HMS Beagle en 1830 sur la Terre de Feu, quatre amérindiens furent capturés pour être présentés aux monarques du Royaume-Uni. Des 4 indigènes, seuls 3 ont survécu. Ils ont pu retourner en Terre de Feu à bord du Beagle avec Charles Darwin.

Au XIXe siècle, les Européens installés sur les îles de la Terre ont presque exterminé les populations autochtones. Hormis les nombreux massacres, les colons ont également apporté des maladies (la tuberculose, la variole ou la typhoïde). Aujourd'hui, seuls quelque rares descendants de ces peuples vivent encore en Terre de Feu.

La Terre de Feu aujourd'hui

La Terre de Feu est partagée entre l'Argentine et le Chili , l'Argentine n'occupant qu'un tiers du territoire. Le détroit de Magellan sépare l'archipel du reste de l'Amérique du Sud. C'est une terre quasiment inhabitée et encore peu exploitée. Sur sa partie méridionale se niche l'île Horn, abritant le légendaire promontoire de Cap Horn.

A la fin du XIXe siècle, des éleveurs d'ovins se sont installés sur la Terre de Feu. Aujourd'hui encore, les estancias et les exploitations agricoles sont essentielles au développement de l'économie locale.

Côté faune et flore, elles sont abondantes et variées. La faune est principalement composée de guanacos, manchots, renards, ragondins castors et diverses espèces d'oiseaux. On y trouve également une exceptionnelle faune marine, à l'instar des baleines, des phoques, des dauphins et des morses.

Steppes, lacs, tourbières et forêts composent les paysages de la Terre de Feu. Dans sa partie Sud-ouest, les hêtres et des escarpements boisés sont émaillés de myrtes et de magnolias.

Ushuaia, la ville la plus australe du monde et la capitale régionale de la Terre de Feu, est aujourd'hui une ville industrielle. Les habitants vivent surtout de la pêche et du tourisme. D'ailleurs, durant l'été, de grands voiliers naviguent le long des canaux argentins et chiliens.

Caractéristiques de la Tierra del Fuego

La Terre de Feu est partagée entre le Chili et l'Argentine. La partie argentine est rattachée à la province de Terre de Feu, l'Antarctique et aux Îles de l'Atlantique Sud.

La partie chilienne est répartie entre la province de Tierra del Fuego (au Nord) et de l'Antarctique Chilienne (au Sud). Les deux parties se situent dans la région de Magallanes et de l'Antarctique Chilienne.

L'archipel est constitué de milliers d'îles et d'îlots , dont la plupart sont très découpées et abritent de nombreux fjords. D'une superficie totale d'environ 68 000km2, il s'étend sur près de 400km du nord au sud et sur 700km d'est en ouest.

La Grande Île, la plus grande de Terre de Feu, mesure 48 100 km². Cette île est montagneuse sur son côté occidental. La Cordillera Darwin a comme point dominant est le Mont Darwin à 2 488 mètres. L'ile est aussi décorée d'une plaine le long de sa façade atlantique.

Les deux plus grandes îles à l'ouest de la Tierra del Fuego sont Santa Inés et l'île de la Désolation.Le canal Beagle sépare les îles Hoste et Navarino de la Grande Île.Encore plus au Sud de l'île Navarino se situe un petit archipel. Il est composé des îles Wollaston, L'Hermite et Horn.

Quasiment toutes les îles de cet archipel magellanique sont formées de rochers arides, noirs, verticaux et sauvages. Les monts, atteignant entre 1000 et 2000 m d'altitude, sont couverts de neige éternelle, surtout à partir de 1500m d'altitude. Leurs cimes sont dentelées et aiguës. Sur les flancs des sommets, on remarque tantôt des glaciers, tantôt des forêts au feuillage sombre. Les glaciers se reversent directement dans la mer.

Tierra del Fuego, un joyau de la Patagonie Argentine à explorer

La Tierra del Fuego est une terre d'extrêmes , où les paysages surgissent d'un autre monde. Ici, les îles côtoient les glaces éternelles, les fjords et les icebergs bleutés partant à la dérive le long des eaux paisibles et vertes. C'est aussi une terre où l'on entend les fracas des glaces qui se brisent et où l'on trouve de pittoresques ports de pêche remplis de navires cap-horniers.

C'est en randonnée que cette immensité sauvage se découvre le mieux. Avec ses eaux de couleur ardoise, ses marais et ses étendues de steppes battues par les vents, la Terre de Feu est un endroit idéal pour profiter de la nature. L'île principale, la Grande Île de Terre de Feu, abrite le Parc national Tierra del Fuego. Situé dans la partie sud-ouest de la province de la Terre de Feu, ce parc protège une forêt subantarctique et son riche écosystème, dont le lenga, un arbre pouvant atteindre 30m de haut.

Le côté chilien, faiblement peuplé, abrite des ranchs isolés nichés au milieu d'étendues infinies de forêts, lacs, glaciers bleutés et montagnes. Du côté argentin, en revanche, l'animation bat son plein. À Ushuaia, vous pourrez vous essayer à une balade en traîneau à chiens , slalomer sur les pistes skiables ou explorer le canal Beagle, qui vous mène jusqu'à l'Isla Navarino.

Passé le col Garibaldi, la Ruta 3 mène vers Ushuaia, dont le nom résonne comme une promesse d'aventure. Cette ville mythique est blottie au cœur de la Terre de Feu. Très touristique, elle s'étire le long d'une baie majestueuse baignée par les eaux glaciales du canal de Beagle et ceinturée par les montagnes de la cordillère de Darwin.

Ushuaia est souvent utilisée comme base pour explorer les voies navigables et les sommets environnants. Partez en randonnée jusque dans la vallée de Tierra Mayor, en direction du Glacier Martial ou le long de la côte. Les sentiers sont bien balisés.

Le climat

La Terre de Feu est divisée en deux régions climatiques :

La partie Sud (cordillère Darwin et mont Sarmiento) est plutôt montagneuse, humide et nuageuse.

Au Nord, le climat est de type sec et venteux.

A Rio Grande, au nord, la température moyenne est de 10°C. A Ushuaia, au sud, elle affiche 5°C.

De façon générale, la Terre de Feu a un climat plutôt frais, voire froid , toute l'année en raison de ses latitudes australes. Les températures varient en moyenne de 0 à 5 °C pendant l'hiver austral et de 5 à 10 °C durant l'été austral. Les vents soufflent assez violemment et les pluies sont quasi-quotidiennes.

Au printemps, les températures sont douces. L'automne est également une bonne saison pour se rendre en Terre de Feu, à cause des couleurs rougeoyantes qu'arborent les Ñirres, une espèce d'arbre à feuilles caduques.

On peut se rendre en Terre de Feu à n'importe quelle période de l'année. En revanche, selon le type de visite, il faudra bien choisir la période. Par exemple, pour un séjour d'hiver (ski), mieux vaut y aller de juin à septembre. Pour faire du tourisme classique ou de la randonnée, mieux vaut y aller durant les mois les plus chauds, qui sont généralement en janvier et en février.

Comment y arriver ?

En avion

Optez pour les vols internes, au départ de l'Aéroport International d'Ezeiza de Buenos Aires (en Argentine).

Depuis Buenos Aires, vous pouvez faire une escale à El Calafate (en Argentine). De là, prenez un autre vol pour rejoindre la ville d'Ushuaïa (Terre de Feu).

Vous pouvez également prendre un vol direct depuis Buenos Aires pour Ushuaïa (Terre de Feu). Le trajet dure environ 3h, pour une distance de 3 000 km.

En bus

Par la route, il vous faudra passer la frontière du Chili. De là, prenez un ferry afin de traverser le détroit de Magellan. Le ferry n'est disponible qu'à deux emplacements : Punta Arenas (3h de temps de trajet en moyenne) et Punta Delgada (20min de temps de trajet en moyenne).

En bateau

Une autre manière d'atteindre la Terre de Feu argentine est de faire une croisière , en provenance d'Argentine ou du Chili. Le bateau accoste généralement à Ushuaïa.

Comment s'y déplacer ?

La voiture est le meilleur moyen de se déplacer dans l'archipel, étant donné les grands espaces. Néanmoins, un réseau de minibus est disponible à Ushuaïa.

Bonjour

Je suis Sophie de "Nunatak". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+56 9 3377 9169