El Chalten

Dans le sud-ouest de l'Argentine, le petit village d' El Chalten est devenu un incontournable des circuits touristiques en Patagonie. La bourgade surplombe en effet le secteur nord du Parc National Los Glaciares. Zoom sur village coloré qui offre une multitude de sports outdoor .

Un peu d'histoire

Le nom El Chaltèn vient d'une montagne sacrée pour les anciens Tehuelches : le Fitz Roy. Son imposante et singulière silhouette était assez fréquemment recouverte d'un nuage. Les Tehuelches pensaient qu'il s'agissait de fumée, ce qui a donné ce nom aborigène au fameux sommet. «Chaltèn» veut dire la «montagne qui fume».

Au XVIIe siècle , les colons espagnols envahirent le territoire. Cette occupation fût marquée par la « Campana del Desierto », durant lequel les conquistadors ont imposé leur pouvoir par la violence et exterminé les populations indigènes, notamment les Mapuches et les Tehuelches.

C'est en 1877 que l'explorateur Francisco Moreno a repéré la montagne de Chaltén. Il nomma ce sommet « Fitz Roy » en l'honneur du capitaine du Beagle , le bateau qui a amené Charles Darwin en Patagonie.

À la fin du XIXe siècle, une autre expédition de Francisco Moreno avait pour but de délimiter la frontière entre le Chili et l'Argentine. Le groupe était constitué de Scandinaves et d'Allemands, habitués aux climats difficiles de la Patagonie. Ces derniers ont fondé les premières estancias près du lac Viedma. Aujourd'hui, les rues d'El Chaltén portent fièrement le nom de ces héros pionniers.

Avant le milieu des années 1980, El Chaltén faisait l'objet d'un important différend de souveraineté entre l'Argentine et le Chili. Cette période tendue s'est conclue, via la loi 1771/85, avec la création de la plus jeune ville d'Argentine le 12 octobre 1985.

A partir de 1987, la population et les infrastructures n'ont cessé de croître dans la ville d'El Chaltèn.Le 12 janvier 2015, El Chaltén a été déclaré «Capitale nationale du trekking».

El Chaltèn aujourd'hui

El Chaltén est situé dans les Andes du Sud, à 215 km au nord d'El Calafate. C'est un pittoresque village émaillé de chalets en bois. Sa population passe de 400 habitants l'hiver à 900 habitants en été grâce au tourisme actif.

Juste à proximité du village se dresse majestueusement les aiguilles du Fitz Roy (3405 m d'altitude) et du Cerro Torre (3128 m d'altitude). El Chaltén marque d'ailleurs le départ pour de nombreux circuits plus ou moins difficiles et longs, ainsi que des voies d'escalade très techniques.

Dans cette vallée presque inhabitée , au confluent des rivières De las Vueltas et Fitz Roy, la faune y trouve un paradis vierge. De nombreux animaux endémiques n'existent que dans cet environnement fragile, à l'exemple du Huemul, un cerf en danger d'extinction.

Pour ceux qui désirent s'imprégner de l'ambiance locale, l'idéal est de prévoir le séjour à El Chalten en octobre. En effet, le 12 octobre , les habitants célèbrent « la fiesta del pueblo ». Au programme : des barbecues, un grand bal, des concerts et une multitude d'activités liées à l'équitation !

El Chaltèn, le petit coin de paradis des randonneurs

El Chaltèn se présente comme le point de départ de nombreux treks à faire lors d'un voyage en Argentine. Moins connu qu'El Calafate, El Chaltèn promet toutefois des panoramas de toute beauté , surtout entre octobre et avril. A cette période de l'année, la météo est particulièrement clémente et le ciel plus dégagé.

Les sentiers sont nombreux et la plupart des pistes sont balisées. La randonnée la plus facile mène à Laguna Capri. Il faut compter entre trois et quatre heures (aller-retour). Ce circuit compte plusieurs points de vue sur le Fitz Roy.

El Chaltèn est aussi le point de départ idéal pour une randonnée vers le Parc National Los Glaciares qui jouxte le village. Ce parc, d'une superficie de 539 300 hectares, est émaillé de sommets glacés, de forêts et de lacs. Surtout, il accueille 13 glaciers , dont certains des plus beaux du monde.

À l'intérieur de ce parc national se trouve le fameux Fitz Roy, culminant à 3405 mètres d'altitude. Depuis El Chaltèn, 8 heures de marche suffisent pour s'y approcher. Cette montagne mythique de la Cordillère des Andes a donné son nom au village d'El Chaltén.

Une autre randonnée à la journée depuis El Chalten est l'itinéraire Los Tres , qui offre indéniablement le meilleur point de vue. Los Tres (signifiant Les Trois) fait référence aux sommets de Poincenot, Fitz Roy et Cerro Torre.

Le Cerro Torre est un autre sommet qui mérite votre attention. Cachée 300 jours par an dans les nuages, cette tour granitique en forme de fusée est couronnée d'immenses pétales de glace et de givre, posées en équilibre sur des kilomètres d'abîmes. Peu élevé, à 3128 mètres d'altitude, le Cerro Torre reste néanmoins le plus difficile et le plus effilé des sommets. Il a d'autant plus inspiré le plus incroyable mensonge de l'histoire de l'alpinisme.

Pour les férus de randonnée et de trekking, la meilleure période pour visiter le parc se situe entre fin février et début mars. C'est à ce moment aussi que les animaux font leur apparition. Par exemple, on y trouve le pudú, le cerf le plus petit du monde. On peut aussi observer des oiseaux peu ordinaires, comme le condor , le plus grand du monde.

Avant de tenter l'ascension du Fitz Roy ou du Cerro Torre, programmez un pèlerinage dans la petite chapelle de Los Escaladores. C'est un lieu de recueillement rendant hommage aux alpinistes décédés sur le Fitz Roy depuis 1953.

Enfin, avant de planifier un séjour à El Chaltén, renseignez-vous sur les dates de la « fête nationale du trekking ». Cet événement est dédié à la randonnée, mais aussi à l'escalade libre, la course à pied ou le VTT, sans oublier le concours de varappe.

Des activités à profusion

Depuis El Chaltén, vous pouvez faire une petite croisière en bateau jusqu'au pied du glacier Viedma. Si vous avez l'âme d'un aventurier, mettez des crampons pour partir à l'assaut du glacier.

Si vous comptez rester plusieurs jours à El Chalten, profitez-en pour explorer les environs. Partez notamment à la découverte de l'une des plus grandes calottes glaciaires au monde : le Campo de Hielo Sur.

Pour ceux qui préfèrent un paysage plus verdoyant, le Lado del Desierto est un choix judicieux.Ce magnifique lac isolé est l'endroit idéal pour respirer de l'air pur, tout en profitant d'un agréable moment de sérénité.

Les fins gourmets seront ravis de leur séjour à El Chalten. La bourgade abrite deux chocolateries artisanales. Au restaurant ou dans un café, n'oubliez pas de commander une tasse de chocolat chaud, à la fois onctueux et crémeux.

Le climat

A El Chalten, les saisons sont bien définies durant l'année. L'été est doux, avec des températures affichant en moyenne 12°C. Les journées sont longues et ensoleillées, mais venteuses, avec des précipitations modérées. L'hiver est assez glacial, avec une température moyenne de 2ºC. Les journées sont courtes, avec peu de vent et des chutes de neige sporadiques.

Comment s'y rendre ?

En voiture

Depuis El Calafate, qui dispose d'un aéroport, vous pouvez rejoindre El Chaltèn en voiture. Pour cela, parcourez la Route Nationale n°40 (215 km), puis la Route Provinciale n°23. Depuis le Nord, il faut emprunter les mêmes routes : la n°40, puis la n°23.

En bus

Le départ en bus s'effectue depuis El Calafate pour El Chaltèn (215 km). Plusieurs bus desservent quotidiennement cet axe, pour un trajet d'environ 3 heures. Depuis le nord de Perito Moreno (220 km), les services de bus sont moins réguliers. Il est préférable de se renseigner en avance.

Bonjour

Je suis Sophie de "Nunatak". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+56 9 3377 9169