Fitz Roy

Le Fitz Roy est l'un des sommets des Andes - et du monde - les plus emblématiques notamment à cause de sa beauté et de son accès difficile. Connu de tous les alpinistes , il fait aussi rêver les randonneurs et les locaux. S'élevant au bout d'une steppe désertique, à 3 359 m d'altitude, au-dessus du village d'El Chaltén , le majestueux sommet du Fitz Roy compose l'un des plus incroyables paysages patagoniens.

L'histoire du Fitz Roy

Le Fitz Roy était déjà connu des indiens Tehuelches , qui peuplaient la région avant l'arrivée des Espagnols. Plusieurs trouvailles archéologiques attestent de la présence de ces autochtones dans les environs du lac Viedma , au pied du Fitz Roy.

Le Fitz Roy fut d'abord baptisé par les Tehuelches « Cerro Chaltén » ce qui signifie en Tehuelche « La Montagne qui fume ». Cela est sûrement dû aux conditions météorologiques : le sommet est souvent enrobé de nuages cotonneux.

Les Occidentaux découvrirent le sommet en 1782, lorsque l'explorateur Francisco de Biedma y Narváez atteignit le lac Viedma en suivant le cours des rivières Santa Cruz et Chalia. Après avoir fondé la ville de Puerto San Julian, il décida de lancer une expédition pour découvrir davantage les terres intérieures de la Patagonie. Les Tehuelches lui montrèrent alors deux montagnes, extrêmement visibles et escarpées, dont le Chatén, la plus haute des deux.

Une second expédition dans cette partie peu connue de la Patagonie eu lieu en 1834. C'était celle de l'anglais Robert FitzRoy , qui parcourait alors l'Amérique australe à bord du HMS Beagle.

C'est le géographe Francisco Moreno qui rebaptisa le sommet en 1877. Moreno avait pour mission de délimiter avec précision la frontière entre le Chili et l'Argentine. Après avoir aperçu au loin l'impressionnant Fitz Roy, le 14 février, il décida de le nommer en hommage au capitaine de la précédente expédition, Robert FitzRoy.

Dans les années 1930, Alberto María De Agostini , un missionnaire, entreprit l'exploration des vallées qui entourent le Fitz Roy. Il fut le premier à traverser le champ de glace Sud de Patagonie.

Quant au Fitz Roy, il fut gravi pour la première fois par les alpinistes français Lionel Terray et Guido Magnone en 1952. Ils débutèrent leur ascension du sommet le 31 janvier, pour l'achever le 1er février à 16h 40.

Le pilier nord du mont Fitz Roy, dont les conditions extrêmes rendent l'ascension particulièrement difficile, fut gravi par l'italien Renato Casarotto en 1979.

Le Fitz Roy aujourd'hui

Le cerro Fitz Roy , aussi surnommé le « cerro Chaltén », est un beau sommet à proximité du village d'El Chaltén , en Patagonie. Se dressant entre les aiguilles Saint-Exupéry, Guillaumet et Mermoz, il s'élève au-dessus du paysage enneigé de la Patagonie méridionale.

Il est délimité d'ouest en est par le campo hielo et la vallée Rio Eléctrico, et au sud par la vallée du Rio Tunel. Ayant donné son nom au massif du Fitz Roy, il s'élève à 5 km au nord-est du Cerro Torre.

Le Fitz Roy est l'emblème de la région patagone. Si l'engouement pour ce monolithe de granite perdure au fil du temps, c'est à cause de sa forme pyramidale escarpée sculptée par les conditions météorologiques difficiles.

Aujourd'hui, dompter le Fitz Roy reste une performance physique et un véritable défi pour les alpinistes chevronnés.

Le Fitz Roy, très convoité par les montagnards et les grimpeurs

Le Fitz Roy culmine à 3 359 mètres d'altitude , au sud de la Patagonie Argentine. Sa forme pyramidale fut sculptée il y a 100 millions d'années par la collision de grandes plaques tectoniques. Depuis, l'érosion des tempêtes lui a donné une forme escarpée envoûtante. Le Fitz Roy est composé notamment de roches magmatiques profondément ancrées dans le sol.

Les montagnards du monde entier connaissent cet impressionnant massif granitique de la cordillère des Andes. Ses parois verticales émergeant des glaciers environnants en font rêver plus d'un. Le fameux grimpeur Alex Honnold a même nommé son fils d'après ce sommet.

Le mont Fitz Roy domine le champ de glace Sud , une immense région glacée de 13000 km² située en grande partie du côté chilien de la Patagonie. La superficie de la zone de trek est plutôt réduite et se concentre surtout dans les environs du Cerro Torre (3102 m) et Cerro Fitz Roy (3359 m).

La flore est inexistante sur les tours de ce sommet. En revanche, les piémonts peu abrupts sont recouverts de forêts basses de hêtres et d'immenses plaines à la végétation rase. Dans ces conditions climatiques extrêmes, il n'y a pas beaucoup de diversité.

La faune compte notamment le rat pygmée de rizière à longue queue, le renard de Magellan, l'aigle et les lapins.

Le Fitz Roy : un joyau naturel de la Patagonie argentine

Le Fitz Roy est l'une des montagnes les plus emblématiques de l'Amérique du Sud. L'apercevoir justifie un séjour à El Chaltén , une petite bourgade du bout du monde patagonien.

Ce monolithe de granite fait partie, au nord, du parc national Los Glaciares , et au sud, du glacier Perito Moreno. Situé dans un cadre idyllique, son nom fait rêver les randonneurs et les sportifs du monde entier.

A la fois solennel, majestueux, impressionnant et mythique, le mont Fitz Roy, est le point culminant du massif Fitz Roy, lui-même constitué de deux chaînes de montagnes : celle du Fitz Roy et celle du Cerro Torre.

L'aiguille de granit du mont Fitz Roy forme un panorama spectaculaire à proximité des glaciers Viedma, Upsala et Moyano. Ces derniers se déversent dans le lac Viedma , qui affiche ses eaux glaciaires bleutées sur 106 000 hectares.

Faire un trek autour du mont Fitz Roy

Le mont Fitz Roy est l'un des plus impressionnants pics granitiques qui décorent la cordillère des Andes. De nombreux chemins de randonnée , dont plusieurs au départ d'El Chaltén, permettent de profiter du paysage et d'une belle vue sur le mont Fitz Roy (surtout par temps clair).

  • Le chemin de la laguna de Los Tres , au pied du Cerro Fitz Roy, est l'une des plus belles randonnées du secteur (6h aller/retour jusqu'au mirador Maestri). Depuis le sud d'El Chaltén, dirigez-vous vers la rue « Los Loicas », puis tournez (au niveau de l'édifice rouge) sur le chemin de gauche. Celui-ci conduit vers des lotissements. Après avoir traversé ces habitations, vous arrivez au pied d'une colline ensablée à escalader. On est ébahi par le Fitz Roy et son sommet enneigé.

En chemin, on traverse un paysage de pampa aux couleurs jaunes orangés, des forêts et des zones humides (aussi appelées « mallin » en espagnol). Le sable côtoyant l'herbe rase et jaune, le bois sec, les petites rivières pures, les arbustes et les rochers invitent à l'évasion.

  • Le trek jusqu'à Lagune Torre est l'un des plus beaux treks de la Patagonie, et il permet de profiter de panoramas exceptionnels sur le Cerro Torre. C'est une randonnée comptant 650 mètres de dénivelé. Faisant entre 21 et 24 km,il peut être effectué en 6 ou 7h. A l'instar de la randonnée menant vers la Laguna de Los Tres , c'est un incontournable pour tous ceux souhaitant explorer cette partie de l'Argentine. Le sentier est localisé à 1 km du centre d'El Chalten, le point de départ de la randonnée.

Le sentier débute par une petite montée au travers des forêts de lenguas, arbres typiques de la région. Le vert pastel des feuilles est magnifique. En traversant les rives de la rivière Fitz Roy, vous arrivez à la cascade Margarita.

La randonnée continue jusqu'à la montée d'une moraine escarpée, qui mène au belvédère du Cerro Torre. Depuis ce mirador, on contemple, au large, le Cerro Torre se dressant presque à la verticale, coiffé de son «champignon» enneigé, ainsi que le sommet Fitzroy.

  • En parcourant le trek de la Loma del Pliegue Tumbado (8 à 10h aller-retour), vous aurez l'occasion de profiter de l'une des plus belles vues panoramiques de la région.

La meilleure période pour y aller

La météo est particulièrement imprévisible autour du mont Fitz Roy. Quant aux températures, elles peuvent varier brusquement.

Généralement, les températures y sont fraîches et s'accompagnent de vents puissants. Le versant Ouest connaît d'importantes précipitations venant de l'océan Pacifique. Le versant Est, du côté d'El Chaltén, connaît des précipitations plutôt faibles, avec de la pluie en été et de la neige en hiver.

La meilleure saison pour faire de la randonnée dans la région va de novembre à avril , lors de l'été austral. Visiter le mont Fitz Roy par temps clair est l'assurance d'une visibilité optimale.

Comment s'y rendre ?

Le village d'El Chaltén est la porte d'entrée sur le mont Fitz Roy.

En avion

Prenez un vol international jusqu'à Buenos Aires, puis un vol domestique pour El Calafate. Empruntez ensuite la Route 40, via un bus, un taxi ou une voiture de location, pour rejoindre El Chaltén.

En voiture

Depuis le Sud ou le Nord, il faut parcourir la Route National (RN) n°40 (215 km), puis la Route Provinciale (RP) n°23.

Depuis l'Est, les RP concernées sont n°3, n°288, n° 40 et n° 23.

En bus

Depuis El Calafate, plusieurs bus par partent quotidiennement pour le Fitz Roy. Comptez 3h de route.

De puis Bariloche ou le Nord, le bus traverse la Ruta 40 (route mythique des Andes argentines). Comptez entre 10 et 12 heures de temps de trajet.

Le terminal de bus d'El Chalten se trouve tout au Sud du village, juste avant le pont.

Bonjour

Je suis Sophie de "Nunatak". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+56 9 3377 9169