Saltos de Petrohué

A 50 km de Puerto Varas se déversent les majestueuses cascades de Petrohué, le volcan Osorno en toile de fond. Los Saltos de Petrohué sont une véritable carte postale de la Région des lacs, au Chili. Débordant dans le paysage volcanique luxuriant du parc national Vicente Pérez Rosales en Patagonie, elles hypnotisent par la couleur vert-bleu et le rugissement de leurs eaux. Focus sur cette merveille naturelle chilienne, un passage obligé sur la route vers le village de Petrohué.

Histoire des cascades de Petrohué

La formation des cascades de Petrohué, remontant à environ 600 ans, aurait été causée par l'accumulation de roches de lave provenant de l'éruption du volcan Osorno.

Les cascades de Petrohué aujourd'hui

Les cascades de Petrohué sont situées dans le cours supérieur de la rivière Petrohué, au Chili, près du lac Todos los Santos. Elles se trouvent précisément à 70 kilomètres de route au nord-est de Puerto Montt et à 55 kilomètres à l'est de Puerto Varas. Les touristes longeant la route internationale, entre Puerto Montt (au Chili) et Bariloche (en Argentine), prennent généralement le temps d'y faire un arrêt prolongé.

Cette icône touristique du sud du Chili est constituée d'un groupe de cascades appartenant à la rivière Petrohué. Le bel endroit est situé à l'intérieur du parc national Vicente Perez Rosales, le plus ancien du Chili, fondé en 1926. Comme dans tout le sud du Chili, la végétation est dense et persistante, en raison d'un climat tempéré-pluvieux.

Les chutes de Petrohué offrent l'un des spectacles les plus saisissants du pays. Les cascades frappant inlassablement sur le basalte constituent un excellent sujet de photographie. Les chutes sont accessibles à pied. L'écho des eaux rugissantes indique que l'on est arrivé à destination.

L'eau, turquoise et translucide, charrie parfois du sable et des pierres, qui ont été provoqués par des coulées de boue volcanique. Depuis les chutes, on profite d'une vue panoramique sur le volcan Osorno, dont la majesté révèle un pouvoir destructeur.

Les eaux vives et les rochers constituent l'habitat naturel de la Merganette des torrents, le canard endémique des Andes. En se rapprochant des chutes, on est rafraîchit par une agréable brume. Pour plus d'action, on peut descendre la rivière en rafting ou en kayak.

Les forêts environnantes sont sillonnées de sentiers, où l'on découvre une grande variété d'arbres (des coigües, des canneliers et des myrtes). Pour la faune, on croise souvent des chevreuils ou des pumas.

Les chutes sont aussi l'un des meilleurs endroits du parc pour pique-niquer. On fait face au magnifique contraste entre la blancheur des rapides, la verdure des arbres, la noirceur du lit rocheux des rapides et le volcan tapissé de neige. 

La meilleure période pour y aller

Comme dans tout le Lake District, les cascades de Petrohué peuvent être visitées toute l'année bien que l'accès soit limité entre juin et septembre à cause des conditions météorologiques pendant l'hiver. Mais le moment idéal pour visiter l'endroit est la période estivale, soit entre décembre et mars. Les températures sont particulièrement douces et affichent une moyenne de 19 °C.

Comment s'y rendre ?

Pour aller à Petrohué, rendez-vous d'abord à Puerto Varas et arrêtez-vous dans le centre de la ville, près de la place des Armes, rue Del Salvador.

Des bus (surtout l'été) relient régulièrement Puerto Varas à l'entrée des chutes, par la route 225. Vous pouvez continuer jusqu'au village de Petrohué, 6km plus loin, où se trouve l'entrée du parc.

Bonjour

Je suis Sophie de "Nunatak". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+56 9 3377 9169