Parc national de Torres del Paine

Élu huitième merveille du monde en 2013, le Parc National Torres del Paine constitue l'emblème de la Patagonie chilienne. Avec son paysage d'aigue-marine, ses tours en granit et ses lacs glaciaires, ce Parc National reste la destination phare des randonneurs. Bienvenue à Torres del Paine, le plus beau parc national d'Amérique du Sud !

Histoire du Parc National Torres del Paine

Le Parc National Torres del Paine fut créé le 13 mai 1959 sous l'appellation Parque Nacional de Turismo Lago Gris (signifiant « Parc National du Tourisme du Lac Gris »). Il n'a reçu son nom actuel qu'en 1970.

Son nom provient des trois formations granitiques emblématiques qu'il renferme, appelées les « Tours (Torres) del Paine ». Il fut créé pour servir de lieu de conservation des écosystèmes, des paysages et des diverses espèces (animales et végétales). Et pour assurer la préservation de la diversité génétique du massif del Paine (formé il y a 12 millions d'années).

En 1976, l'alpiniste britannique John Gardner et les deux rangers Pepe Alarcon et Oscar Guinéo furent les premiers à longer le Circuit « O », qui entoure le massif Paine.

L'Unesco a déclaré ce parc « Réserve de Biosphère » le 28 avril 1978. C'est l'un des endroits les moins pollués de la planète. Malheureusement, ce parc a connu de graves incendies, qui ont ravagé une partie de ses forêts.

Le Parc National Torres del Paine aujourd'hui

Au sud du Chili, le Parc National Torres del Paine est une merveille de la nature. Au gré de ses nombreux sentiers balisés se découvrent d'immenses montagnes enneigées, des icebergs bleu clair et des glaciers, des lacs en miroir et des pampas dorées. D'ailleurs, ces prairies constituent l'habitat naturel d'une faune endémique et rare, comme le guanaco (le cousin du lama).

Le parc Torres del Paine reste une destination de rêve pour les randonneurs , les amateurs d'écologie et les sportifs en quête d'aventures. Parmi les sites naturels les plus emblématiques de ce parc figurent les « Torres », 3 tours de granite situées dans le massif "Paine". Les sommets de « Cuernos del Paine » en forme de cornes sont aussi à couper le souffle.

Seulement quelques pistes du parc peuvent être empruntées par les véhicules. En hiver, celles-ci sont généralement fermées. On y trouve également quelques hébergements en dur et des espaces réservés au camping. Le village le plus proche est Cerro Castillo , situé à 50 km du Parc National. Puerto Natales, située à environ 90 km du Parc National, offre plus d'infrastructures.

Quelques caractéristiques du Parc National Torres del Paine

Niché entre la cordillère des Andes et la steppe de Patagonie , le Parc National Torres del Paine se trouve dans la province d'Ultima Esperanza, au Chili. S'étirant sur une superficie de 181 000 hectares, ce parc est le paradis des randonneurs et des alpinistes. Le Cumbre Principal (3 050 m) est le point culminant du Parc National.

Le parc Torres del Paine, faisant 100 km de long sur 70 km de large, est réparti en plusieurs zones :

  • Le Cerro Paine Grande et ses quatre sommets
  • Les Cuernos del Paine et ses trois sommets
  • La vallée Bader
  • Le mont Almirante Nieto
  • La vallée del Francés
  • Les Torres del Paine
  • Le Cerro Paine
  • La vallée Ascensio
  • Les 3 glaciers

On peut accéder à la réserve via 3 portes d'entrée (Laguna Amarga, Lago Sarmiento et Laguna Azul). C'est un endroit idéal pour une randonnée d'une journée et des treks plus longs. Les chemines emmènent aux pieds des Torres et des Cuernos del Paine.

Le parc abrite 4 différents écosystèmes : la steppe patagonne, la forêt magéllanique, le fourré pré-andin et le désert andin. Grâce à l'existence de ces écosystèmes variés, nombreuses sont les espèces animales et végétales ayant fait du Torres del Paine leur habitat naturel.

La faune du Parc National Torres del Paine est incroyable. Il abrite 170 espèces d'insectes, plus de 120 espèces d'oiseaux et 3 espèces d'amphibiens. A cela s'ajoutent 4 espèces de poissons exotiques, 25 espèces de mammifères et 7 espèces de reptiles.

Ce sont les guanacos qui attirent le plus l'attention des visiteurs. Ils sont souvent localisés près de la Porteria Sarmiento. Le nandou d'Amérique (ñandues) peut être observé autour de Laguna Azul et du Sede Adminstrativa. Quant aux condors , ils préfèrent survoler la station du lac Pehoe.

Tout au long du sentier menant au Lago Gray, on observe les catitas, des merles australs, des pics, de grands hiboux à cornes, des prairies à longue queue et des cométocinos. Le huemul est rare à voir. La plupart du temps, il reste près des glaciers.

Côté flore, on recense dans ce parc 274 espèces de plantes différentes. Sur la partie orientale du parc, on trouve de petits arbustes isolés, appelés Coirón, ou des fourrés. Les forêts endémiques de Lenga, Ñirre et Coigue recouvrent les vallées et les pentes des collines dans la partie ouest du parc.

Le Parc National Torres del Paine, un joyau naturel à découvrir

Parmi les nombreuses merveilles de la Patagonie, le parc National Torres del Paine sort du lot. Sa beauté sauvage est un magnifique terrain de jeu pour les amateurs de kayak, d'équitation, d'escalade ou de trekking. Des forêts, des pics enneigés, des lagons-océans et les glaciers bleutés constituent l'essentiel de son paysage.

Salto Grande

Salto Grande est accessible en 15 min de marche (650 m aller). Il s'agit d'une immense cascade issue de l'écoulement du lac Nordernskjöld dans le lac Pehoé. Le vent y souffle extrêmement fort, alors la prudence est de mise. Depuis Salto Grande, partez en randonnée sur un sentier facile jusqu'au « Mirador Cuernos ». Ce parcours prend environ 1h (4km). La randonnée s'achève devant le Lac Nordernskjöld, dont le ton vert-bleuâtre confère au paysage un ensemble harmonieux.

Salto Chico

Salto Chico est une autre cascade qui vaut le détour. Elle doit sa formation à l'écoulement du lac Pehoé dans la rivière Paine (Río Paine), s'écoulant elle-même dans le lac del Toro. Le parcours d'une longueur de 1km seulement est relativement facile et agréable.

Cuernos del Paine

Les Cuernos font la renommée du Parc National. Le massif est facilement grâce à la couleur de ses sommets. Le contraste du noir de la couche sédimentaire de leurs pointes est saisissant avec la roche claire située en-dessous. L'ensemble fait penser à des cornes, d'où son appellation « Cuernos ». Vous pourrez notamment les admirer depuis le "Mirador del Nordenskjöld".

Le Lac del Toro

Le Lac del Toro , avec une superficie de 202 km², est la plus grande étendue d'eau du parc. Sur les rives du lac, on contemple une végétation typique de la Patagonie, comme les ñires, les lengas ou les cyprès.

Le Lac Sarmiento

Le Lac Sarmiento se situe entièrement dans le Parc National Torres del Paine. D'une superficie de 90 km², cet étendu d'eau d'un bleu intense fut baptisé en l'honneur de l'explorateur espagnol Pedro Sarmiento de Gamboa, qui le découvrit en 1580.

Lago Grey

Pour rejoindre le point de vue " Mirador Lago Grey", il faut randonner 45 min environ depuis le parking. Le sentier débute par la traversée de la Rivière Avutardas via une passerelle. Vous traverserez ensuite une forêt avant d'arriver au Lac Grey.

Poursuivez votre chemin sur un sentier, qui vous mènera jusqu'au "Mirador Lago Grey". Celui-ci offre une vue imprenable sur le Lac Grey , où flottent des icebergs bleutés en fin de vie. Par temps clair, on aperçoit le Glacier Grey au loin, s'élevant majestueusement à l'autre extrémité du lac.

Le lac Pehoé

Alimenté par le Río Paine, le Lac Pehoé couvre une superficie de 22 km². Il se trouve au centre même du Parc National Torres del Paine. Avec ses eaux turquoise ceinturées par une végétation luxuriante et les Cuernos del Paine en toile de fond, le Lac Pehoé offre l'un des plus beaux paysages du parc. Lorsque le temps est au beau fixe, on peut voir les montagnes se refléter dans ses eaux cristallines.

Les Torres del Paine

Les " Torres del Paine" sont les montagnes emblématiques du Parc National. Il s'agit de trois sommets granitiques situés dans le massif "Paine", nommés Torre Norte, Torre Central et Torre Sur.

Les tours, se dressant à la verticale, sont alignées du nord au sud. La plus haute tour est la Torre Sur ou Torre Di Agostini (2 860 m d'altitude). La Torre Norte ou Torre Monzino culmine à 2246 m, tandis que la Torre Central s'élève à 2800 m. Pour arriver jusqu'aux Torres del Paine, au départ de la Vallée del Francés, prenez la direction nord-est du parc.

Que faire dans le Parc National Torres del Paine ?

Partez depuis [Puerto Natales], qui se trouve à environ 100 km du parc, pour rejoindre ce magnifique site et partir en randonnée. Les sentiers sont parfaitement balisés.

Les principaux itinéraires du parc :

  • Le circuit « W», le plus court des deux itinéraires principaux, est nommé ainsi en raison de sa forme en "W". Il permet de relier la Vallée d'Ascencio, la Vallée del Francés et la Vallée du Glacier Grey.

4 à 5 jours de randonnée sont nécessaires pour réaliser le Circuit « W » (72 km). Le Trek W rejoint le mirador des Torres et se termine au camping Grey, en face du glacier Grey.

Si vous êtes un randonneur débutant, mieux vaut faire le Circuit W d'Ouest en Est. Le départ s'effectue au Lago Pehoé pour finir aux Torres (les 3 sommets granitiques). C'est une alternative qui a l'avantage d'être facile à réaliser, car les descentes sont plus nombreuses.

  • Le « Trek O » est un itinéraire en boucle autour du Massif du Paine (les Tours). En explorant une plus vaste partie du parc national (long de 129 km), ce circuit est assurément le plus éprouvant. Il requiert entre 7 et 9 jours de randonnée.

Il emprunte le même itinéraire que le "W", avec en plus le contournement des Cuernos del Paine par le Nord. L'une des belles expériences ponctuant cet itinéraire est la descente du col John Gardner. Ici, vous serez récompensé par une vue à 180° sur le Glacier Grey.

Normalement, le départ pour ce circuit en boucle s'effectue depuis l'Hostería Las Torres, pour ensuite contourner le massif en suivant le cours du Río Paine. De là, vous rejoignez le Glacier Grey, pour finir sur l'itinéraire du Circuit W.

La randonnée s'entreprend dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Cela permet d'éviter les puissants vents contraires ressentis sur le sentier, et d'atteindre les tours le dernier jour, au lever du soleil.

D'autres activités sont aussi proposées au parc, comme les excursions en catamaran sur le Lac Grey et sur le Lac Pehoé. Celle sur le Lac Grey permet de s'approcher du Glacier Grey. Et si vous êtes un férus d' équitation , ce parc est idéal pour s'adonner à cette activité. Il est aussi possible de faire du kayak entre les icebergs, marcher en crampon sur les glaciers ou simplement partir à la pêche.

Le climat dans le Parc National Torres del Plaine

Le climat dans les environs du parc Torres del Paine est de type océanique subpolaire. Les températures restent fraiches en été comme en hiver. En été (janvier à mars), elles affichent un maxima de 20°C. En hiver (juillet à septembre), le minima est de -2°C. Les précipitations peuvent s'étaler sur toute l'année.

Les conditions climatiques peuvent y être extrêmement rudes, à cause des changements soudains du temps, de l'humidité et des vents forts balayant souvent la Patagonie. La meilleure période pour faire un trek dans le parc se situe entre octobre et mars.

Comment y aller ?

En avion

L'entrée du Parc National se trouve à 400 km des aéroports de Punta Arenas (au Chili) et d'El Calafate (en Argentine).

En bus

Des lignes de bus permettent de relier le parc à Puerto Natales. Il faut 3h de temps de trajet pour relier Puerto Natales et l'entrée Sarmiento. Depuis El Cafalate, il faut passer par Puerto Natales avant d'arriver au parc. La durée de trajet est de 5h.

En bateau

Depuis Puerto Montt, des croisières sont proposées en direction du Parc National Torres del Paine une fois par semaine. La traversée dure près de 3 jours. C'est l'occasion rêvée de contempler de magnifiques paysages, comme les canaux du Sud du Chili ou des fjords.

Bonjour

Je suis Sophie de "Nunatak". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+56 9 3377 9169